Résultats: ‘John Maloney’

Nouvelles de la Société

1979 par Contribution anonyme

L’exécutif a tenu trois réunions au cours de l’année.  Il a pris les décisions et posé les gestes conséquents au bon fonctionnement de l’organisme; fait le suivi des projets en exécution.

La campagne de recrutement de l’automne dernier nous a valu l’inscription de 97 membres à notre registre.  Nous avons donc obtenu à ce poste un très réconfortant succès.  Nous vous en félicitons et vous en remercions.  Cette belle réussite démontre un intérêt marquant à l’histoire acadienne.

Au cours de l’année, la Société a organisé deux rencontres régionales, la première à Bloomfield, la seconde au Centre d’Éducation Évangéline.  Ces deux rencontres furent fort intéressantes et profitables.  Elles ont servi à susciter l’intérêt à l’histoire acadienne et à inciter les participants à la recherche, à l’étude et à l’appréciation des événements et des choses du passé.

Projet communautaire étudiant – La Société a élaboré un projet de recherches qui, soumis au Secrétariat d’État, lui a valu un octroi de $4,295.  Deux étudiantes ont travaillé treize semaines à faire l’inventaire des sources documentaires dans deux régions acadiennes; soit les paroisses de Tignish et Palmer Road à l’ouest, et les paroisses de Baie-Egmont, Mont-Carmel et Wellington.   C’est un début.  Il reste à poursuivre ce travail dans les autres régions acadiennes de l’Île.  Il faudra aussi faire la classification et l’indexation des données recueillies.  Il est à souhaiter que nous puissions, un jour, publier un inventaire assez complet des documents, livres et autres objets qui sont disponibles et accessibles aux recherchistes et aux fervents de l’étude de l’histoire des Acadiens insulaires.

Colloque – Le 24 mars dernier, le président assistait à une rencontre des Sociétés historiques francophones des Maritimes.  Le but principal de ces assises était d’étudier la possibilité de réunir ces sociétés en une fédération.  Les avantages, les inconvénients, les options alimentèrent des discussions fort intéressantes et assez prolongées.  Plusieurs des participants y percevaient de grands avantages au domaine de la collaboration, du financement, des échanges de méthodes de travail et de coordination.  Hélas, le consensus ne s’est pas réalisé.  Toutefois, sept différentes options de partage entre les sociétés historiques seront discutées par les conseils d’administration de chacune qui choisiront celle qui leur convient le mieux dans le but de la présenter lors d’une réunion convoquée par la Société Historique Nicolas-Denys en automne où il deviendra peut-être possible de prendre une orientation commune.

Requêtes à:

1 – L’honorable J-Hugh Faulkner, ministre des Affaires Indiennes et du Nord.
“Directeur francophone – Parc de Grand-Pré”.

2 – L’honorable John Maloney, ministre de l’Éducation.
“Appui à la requête des Acadiens de l’Île – droit d’avoir des écoles – français langue d’enseignement et d’administration”.

3 – L’honorable Joe Clark, premier ministre.
“Requête pour sénateur et lieutenant-gouverneur acadien”.

En mai dernier, la Société publiait un premier bulletin.  Celui-ci fut très bien reçu et fort bien apprécié par ses membres et un grand nombre de personnes qui ont eu l’occasion de le lire.

Enfin, nous pouvons affirmer que notre société historique accompli une oeuvre assez marquante et fructueuse au cours de l’année.  Merci sincères à nos membres, aux membres de l’exécutif et à nos amis pour leur travail, leur soutien et leur aimable collaboration.

J.-Edmond Arsenault,
président

*********************

Membres du Comité exécutif pour 1979-1980

Président :        J.-Edmond Arsenault
Vice Présidente :    Avéline Peters
Secrétaire :        Georges Arsenault
Trésorier :        Edmond Gallant
Conseillers :        Wilmer Blanchard
Sylvia Arsenault
Donald Arsenault
Albin Arsenault