Lorsqu’on faisait la pêche au homard en bateaux à voiles au début du xxe siècle, les pêcheurs de l’Île recevaient des acheteurs 75 ¢ le cent homards.

 

C’est en 1938 que monsieur Napoléon Arsenault de Mont-Carmel lança l’idée d’une organisation coopérative pour les pêcheurs de cette région.