Tout premier manuscrit connu de notre futur hymne national (IXe siècle)

2009 par Contribution anonyme

 
Ave Maris Stella

 

La version latine de notre hymne national :
Elle est attribuée en général à Venance Fortunat, né vers 530 à Duplavilis, l’actuelle Valdobbiadene, près de Trévise en Vénitie en Italie. Devint évêque de Poitiers et mourut vers 600. On attribue aussi la version latine à Paul (le) Diacre, érudit et moine bénédictin d’origine lombarde du VIIIe siècle. Et on l’a aussi attribuée à tort à Robert II le Pieux et à saint Bernard qui vécurent au XIe siècle et au XIIe siècle.

 
Source pour l’attribution de la version latine à Venance Fortunat :
Reproduite en entier aux pages 265- 266 du corpus des oeuvres de Venance Fortunat dans la Patrologie latine (1850) de l’abbé Jacques Migne (Miscellanea – Liber VIII, Caput V) et repérée à l’abbaye Saint-Benoît-du-Lac, grâce au père Delorme.

 
La version française de notre hymne national :
Les paroles de la version française de notre hymne national ont été composées à Mont-Carmel (Î.-P.-É.) par Jacinthe Laforest, adoptées à Chéticamp par la Société Nationale de l’Acadie à son assemblée générale annuelle du 14 mai 1994 et officialisées à Dieppe le 21 août 1994 par Lina Boudreau à la clôture du Premier Congrès Mondial Acadien et à Miscouche par l’Association du Musée acadien de l’Î.-P.-É. lors du dévoilement d’une toute première plaque mondiale, le 19 août 2001.