Qui sont les Acadiens?

Les Acadiens sont les descendants de colons français venus s’établir en Amérique du Nord à partir de 1604. Ils étaient principalement originaires du centre-ouest de la France. Ils se sont installés dans le territoire antérieurement nommé « Acadie ». Dans ses limites les plus restreintes, cette colonie correspondait à la Nouvelle-Écosse péninsulaire d’aujourd’hui.

Les Acadiens s’établissent principalement autour de la baie de Fundy où ils vivent de la culture de la terre et de l’élevage. Ils deviennent des habitants relativement prospères malgré le fait qu’ils habitent une colonie politiquement instable. En effet, l’Acadie est l’objet de batailles incessantes entre les Français et les Britanniques qui veulent de part et d’autre contrôler ce territoire stratégiquement situé entre la Nouvelle-Angleterre et la Nouvelle-France. Les Acadiens vivent donc tantôt sous le contrôle français, tantôt sous celui des Britanniques.

Enfin, en 1713, la France perd définitivement l’Acadie à l’Angleterre par le Traité d’Utrecht. Les Acadiens continuent cependant de l’habiter jusqu’en 1755 alors qu’ils en sont déportés et éparpillés dans les colonies britanniques du sud qui correspondent aujourd’hui à l’est des États-Unis.

Dès 1720, quelques familles acadiennes émigrent à l’Île Saint-Jean, territoire qui se trouve toujours sous le contrôle de la France. Dans les années qui suivent, de nombreuses autres familles y émigrent, surtout pendant les sept années qui précèdent la grande dispersion de 1755.