Causeries du mardi 2010

Communiqué de presse

La sixième édition des « Causeries du mardi » au Musée acadien de l’Île-du-Prince-Édouard, à Miscouche, aura lieu du 6 juillet au 10 août, à 19 h 30. Comme par le passé, trois des présentations seront en français et les trois autres en anglais. L’historien Georges Arsenault est le coordonnateur bénévole de cette série de causeries.

La série démarrera le 6 juillet sous le thème « La visite des États ». La discussion (en français) portera sur l’époque où l’été insulaire était marqué par la visite de la parenté des États-Unis, principalement de la Nouvelle-Angleterre. Les invitées à la causerie, Denise Arsenault, Fédora Melanson et Marcella Perry, raconteront leurs souvenirs de ces « riches » visiteurs du pays de l’Oncle Sam. Ceux et celles qui assisteront à la rencontre auront également l’occasion de partager des anecdotes sur le sujet.

Le 13 juillet, le généalogiste Jean Bernard fera une présentation (en anglais) intitulée  « Un siècle de présence acadienne à Summerside, 1855-1955 ». Dans sa causerie illustrée, le conférencier parlera des origines et de la généalogie des familles acadiennes pionnières de la ville. Il fera aussi un survol de la vie sociale et économique de ces Acadiens de Summerside. Cette causerie est présentée en collaboration avec La Belle-Alliance.

La soirée du 20 juillet sera consacrée à la géologie de la région Évangéline avec le géographe Samuel Arseneault. Intitulée « Après 300 millions d’années, Évangéline (la région) est parée », la causerie (en français), traitera de l’histoire des roches, de la glacialisation, des sols et de la végétation de ce petit coin de l’Île.

Les causeries se poursuivront (en anglais) le 27 juillet avec Sylvia Poirier et sa soeur Patricia Garrity, originaires de Miscouche. Elles parleront de la place que l’artisanat, notamment les tapis houqués, tenait dans la vie de leur mère, de leurs tantes et de leurs grands-mères.

La soirée du 3 août sera consacrée au dynamique père Georges-Antoine Belcourt. Par le biais de la correspondance de cet ancien curé de Rustico (1859-1869), l’historien Georges Arsenault fera découvrir (en français) ce fascinant personnage qui a laissé sa marque chez les Acadiens de la province.

La série des Causeries du mardi se terminera le 10 août avec l’archéologue provinciale, Helen Kristmanson. Dans sa conférence (en anglais), elle discutera des fouilles archéologiques qu’elle a dirigées à Low Point, près de Port Hill, cet été et l’année dernière. Ces fouilles ont permis de découvrir les restes d’une maison acadienne du 18e siècle de l’ancienne paroisse de Malpèque.

Après chaque causerie, des rafraîchissements seront servis. L’entrée est gratuite, mais tout don sera apprécié. Le Musée acadien de l’Î.-P.-É. est situé à Miscouche sur la route 2, à 10 km à l’ouest de Summerside. Information : (902) 432-2880.

Renseignements :     Cécile Gallant, directrice du Musée acadien, (902) 432-2881.
Georges Arsenault, coordonnateur des Causeries, (902) 887-2791.

Affiche des Causeries du mardi 2010

6 juillet (En français)
« La visite des États »
Invitées :  Denise Arsenault, Fédora Melanson, Marcella Perry

13 juillet  (En anglais)
« One Hundred Years of an Acadian Presence in Summerside, 1855-1955 »
Invité  :  Jean Bernard

20 juillet  (En français)
« Après 300 millions d’années, Évangéline (la région) est parée »
Invité  :  Samuel Arseneault

27 juillet  (En anglais)
« The Art of our Acadian Mothers »
Invitées  : Sylvia Poirier & Patricia Garrity

3 août  (En français)
« Les lettres du  père Belcourt »
Invité  :  Georges Arsenault

10 août  (En anglais)
« Archaeological Investigations of an 18th Century Acadian Farmstead
near Port Hill »
Invitée  :  Helen Kristmanson