Causeries du mardi 2009

Communiqué de presse

La cinquième édition des « Causeries du mardi » au Musée acadien de l’Île-du-Prince-Édouard aura lieu du 7 juillet au 11 août. Le thème prédominant de la série sera la musique traditionnelle et la composition de chansons. Comme par le passé, trois des présentations seront en français et les trois autres en anglais. L’historien Georges Arsenault est le coordonnateur bénévole de cette série de causeries.

Le coup d’envoi sera donné le 7 juillet par la violoneuse et professeur de violon Anastasia DesRoches. Dans sa présentation (en anglais), elle parlera des anciens et nouveaux airs de violons acadiens à l’Île-du-Prince-Édouard. Elle traitera principalement du projet qu’elle a mené récemment qui lui a permis de collecter quelque 300 mélodies composées par des violoneux et violoneuses acadiens de l’Île.

À l’occasion de son 125e anniversaire,  la Convention nationale des Acadiens de 1884 sera revisitée lors de la causerie du 14 juillet. Rappelons-nous que c’est à ce congrès tenu à Miscouche que le drapeau acadien a été adopté par des délégués des trois provinces Maritimes. Lors de la causerie animée par l’historien Georges Arsenault (en français), on aura la chance de revoir et d’entendre quelques-uns des chefs acadiens qui ont prononcé des discours à l’occasion de ce célèbre événement.

La soirée du 21 juillet mettra aussi en vedette un célèbre personnage du passé, soit l’arpenteur Samuel Holland, celui qui a dirigé les travaux d’arpentage de l’Île en 1764-65. Incarné par un de ses descendants, George Dalton, il racontera (en anglais) ses souvenirs de l’Île et des Acadiens qui y vivaient quelques années seulement après la Déportation.

« Les composeux et composeuses de chansons d’autrefois » est le titre de la causerie du 28 juillet. Georges Arsenault portera son chapeau de folkloriste pour parler (en français) des Acadiens et Acadiennes de l’Île qui composaient des chansons au 19e siècle et dans la première moitié du 20e. Il sera notamment question de Julitte Arsenault, de Tom (Magitte) Arsenault, d’Isabelle Perry, d’André Arsenault et de Léah Maddix

La conférencière invitée du 4 août sera l’ethnomusicologiste Meghan Forsyth. Elle parlera (en anglais) de la vitalité de la musique traditionnelle chez les Acadiens de l’Île et du rôle que cette musique dans la construction de l’identité acadienne.

La série des causeries se terminera le 11 août avec deux des plus prolifiques auteurs-compositeurs de chansons françaises de l’Île, soit Jeannita Bernard et Paul D. Gallant. Dans une ambiance détendue, ils nous raconteront les petites histoires derrière leurs chansons les plus connues.

Les causeries commencent à 19 h 30. Des rafraîchissements seront servis. L’entrée est gratuite, mais tout don sera apprécié. Le Musée acadien est situé à Miscouche sur la route 2, 10 km à l’ouest de Summerside. Information : (902) 432-2880.

Renseignements :     Cécile Gallant, directrice du Musée acadien (902-432-2881)
Georges Arsenault, coordonnateur des Causeries (902-887-2791)

Affiche des Causeries du mardi 2009

7 juillet (En anglais)
« Old and New Acadian Fiddling Tunes from P.E.I. »
Invitée : Anastasia DesRoches

14 juillet (En français)
« La Convention  nationale des Acadiens de 1884 revisitée »
Animateur : Georges Arsenault

21 juillet  (En anglais)
« Samuel Holland returns to the Island »
Invité : George Dalton

28 juillet  (En français)
« Les composeux et composeuses de chansons d’autrefois »
Invité : Georges Arsenault

4 août  (En anglais)
« From Concerts to Kitchen Parties: P.E.I. Acadian Music »
Invitée : Meghan Forsyth

11 août  (En français)
« D’où viennent nos chansons? »
Invités :  Jeannita Bernard et Paul D. Gallant